Postérité des artistes de la BD

Description of your first forum.
Avatar de l’utilisateur
gommette
Messages : 12
Inscription : dim. août 23, 2020 6:01 pm

Postérité des artistes de la BD

Message par gommette » mer. nov. 23, 2022 1:50 pm

Je tenais à parler de la postérité des auteurs dans le domaine de la bande dessinée, même si cela ne concerne pas directement Lewis ( longue vie à toi :arrow: ), parce que je suis carrément scandalisée par la reprise d'univers et de héros de BD dans le cadre de franchises permises par les ayant-droits après le décès de l'artiste original.

Dernièrement est sorti le 10e et dernier tome des Aventures d'Adèle Blanc-Sec et Jacques Tardi a lancé cette malédiction au dessus du mot FIN:

"Ainsi s'achèvent, pour toujours, les Aventures Extraordinaires d'Adèle Blanc-Sec.
Gare aux faussaires qui seraient tenté(e)s d'y donner suite !!!"
;)

En fait ce qui me choque c'est que c'est un grand mépris pour l'oeuvre de grands artistes, dont on "reprend" impunément l'univers, pour des raisons purement de rentabilité. Que l'on ne me parle pas d'hommage, c'est juste une question de fric pour acheteurs peu regardants.
Par comparaison, si quelqu'un produisait à nouveau des tableaux à la manière d'un peintre connu et décédé, ils seraient alors considérés comme des faux.

Ainsi pour les plus connus la "continuité" des oeuvres d'Hugo Pratt, Greg, Marcel Gotlib (Gai Luron), ou E.P Jacobs par exemple...
Alors peut-être que certains avaient donné leur accord, mais pour ceux qui ne l'ont pas fait je trouve cela lamentable :geek:

Image

Eärendil
Messages : 63
Inscription : lun. nov. 09, 2015 8:41 am

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par Eärendil » ven. déc. 16, 2022 10:25 am

Vaste question !
Je suis dans l'ensemble assez d'accord avec toi, mais avec des bémols.
Si personne n'avait repris Spirou après les quelques premiers, on n'aurait pas eu le Marsupilami (ou le Spirou de Lapinot !).

Pour les nouveaux Corto Maltese, ils sont sans doute créés dans une volonté de rentabilité. Les dessinateur et scénariste choisis ont essayé de calqué le style de Pratt mais c'est impossible d'attendre son talent, je ne me suis pas forcé pour en lire mais je n'en ai pas le moindre souvenir après coup.
J'aurais par contre adoré lire celui prévu par Joann Sfar (le co-scénariste des Donjon) qui semblait proposer quelque chose de formidable mais différent.

Mais du coup !
Lewis, devant la postérité, êtes-vous d'accord pour que de vils auteurs fasse gagner des sous à votre descendance en faisant une suite à Ralph Azham ?
Joann et vous avez déjà discuté du futur de Donjon à votre retraite (ou après ? )
Dernière modification par Eärendil le mer. janv. 04, 2023 6:33 am, modifié 1 fois.

Lewis
Site Admin
Messages : 833
Inscription : ven. mars 27, 2015 10:29 am

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par Lewis » mer. déc. 21, 2022 10:36 am

Honnêtement, ceux qui auront les droits feront ce qu'ils voudront. Et que ce soit bien ou pas bien, cela n'enlèvera rien au travail déjà effectué.

guillgrim
Messages : 20
Inscription : jeu. sept. 10, 2015 8:02 am
Contact :

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par guillgrim » lun. janv. 09, 2023 8:09 pm

Lewis a écrit :
mer. déc. 21, 2022 10:36 am
Honnêtement, ceux qui auront les droits feront ce qu'ils voudront. Et que ce soit bien ou pas bien, cela n'enlèvera rien au travail déjà effectué.
Ceci dit, quelle perception aurions -nous de l'œuvre d'Hergé si après sa mort une vingtaine de Tintin plus ou moins mauvais avaient été produits ?
Peut-être serait-elle différente ?

Eärendil
Messages : 63
Inscription : lun. nov. 09, 2015 8:41 am

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par Eärendil » mer. janv. 11, 2023 10:10 am

Prenons l'exemple d'Astérix : sur les 39 tomes existant seuls 24 ont été écrits des mains du grand Goscinny, et depuis sa mort il y a 46 ans les albums ont oscillé entre l'oubliable et le franchement médiocre, hormis bien sur le formidable "Par Toutatis" (Les Nouvelles Aventures de Lapinot T. 6). Pourtant il ne me semble pas que notre perception en soit changé, chacun s'accordant à dire que cette œuvre est formidable.
Dernière modification par Eärendil le dim. janv. 15, 2023 8:07 pm, modifié 3 fois.

Lewis
Site Admin
Messages : 833
Inscription : ven. mars 27, 2015 10:29 am

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par Lewis » ven. janv. 13, 2023 4:58 pm

Exactement, mais ma modestie en souffre.

Vengil
Messages : 5
Inscription : sam. juil. 16, 2022 2:30 pm

Re: Postérité des artistes de la BD

Message par Vengil » mar. janv. 17, 2023 12:50 pm

Il y a aussi le cas particulier de l'univer de Picsou, où les droits reviennent toujours à Disney et jamais aux dizaine d'auteurs qui se sont succédés. On se souvient tout particulièrement de Don Rosa qui a écrit la jeunesse de Picsou. Avec lui on est passé d'une BD pour enfants à un contenu bien plus adulte. C'est lui qui a apporté le plus de notoriété à l'univers des canards. Ce n'est pourtant pas l'auteur initial (Carl Barks).

(C'est bizarre que mes auteurs préférés dessinent tous de la volaille).

Répondre