Remarques et commentaires sur la série Donjon

Description of your first forum.
Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » sam. févr. 01, 2020 4:04 am

#27 - Un mariage à part
Note : 4,5/5

Cet album a un style différent. Ah, j'ai l'impression de dire ça tout le temps. :D Pas juste à cause du style des personnages de Boulet (qui ont vieilli et paraissent plus matures), mais plutôt à cause de l'action. Je trouve qu'on tombe ici dans un style beaucoup plus manga. Non pas que cet album ressemble à un manga, mais le style s'en approche plus que tous les autres auparavant. Pourquoi? Les scènes d'action. Si la série Donjon n'a jamais été dénuée de violence, l'action semblait toujours être secondaire à l'histoire principale. Des têtes coupées, des flèches qui volent de partout, des Tong Deum... mais tout ça n'était qu'"accessoire" à l'histoire, en quelque sorte. Ici, gros plan sur le mouvement. Bataille entre Marvin et Herbert/Isis... ancien porteur de l'épée qui dégomme un Troll (2 cases pour une page!), Isis contre Guillaume de la Cour, les gros plans sur les personnages... mais qu'est-ce qui se passe dans cet album?? J'aime bien le genre, mais au-delà du style des différents dessinateurs qui tranche parfois avec le reste de la série (Menu, Blanquet, Yoann, Nine, Bézian...), ici c'est carrément la façon dont on utilise les dessins pour raconter l'histoire qui change. Bravo.

Remarques :
- Pardonnez-moi mon purisme, mais je ne suis pas du tout fan des mots anglais dans les histoires de fantaisie à la sauce médiévale. À la page 9 : "Est-ce bien fair-play d'attaquer..." Pourquoi pas franc-jeu, tout simplement?
- Je croyais qu'on ne revoyait plus la femme de Jean-Jean, mais elle est bien là aux pages 43 et 47.
- Un Troll apparaît dans cette histoire. Mais qui est l'ancien porteur de l'épée qui réussit à le battre? Ce n'est pas dit, on aurait aimé le savoir... :lol: Je ne peux imaginer que le Mal absolu être capable de faire ça.
- Paraît-il qu'Alcibiade a un frère. Et que Horous lui joue dans la tête. Mais pourquoi? (lundi et mardi derniers...)
- Eustache revient dans cette histoire. Première fois dans Zénith, puisque le personnage a été inventé dans un Potron-minet publié après le quatrième Zénith.
- On apprend que le docteur Hippolyte a son propre Donjon.
- Maître Kalistus aurait donc le même pouvoir que Guillaume de la Cour (c'est-à-dire pouvoir se détacher la tête). (à moins que quelque chose ne m'échappe ici)

Anciens porteurs de l'épée -- On n'en voit aucun dans cet album (même s'ils parlent), et deux seuls sont nommés :
- Isidore le palefrenier
- Friedrich le moine babare

Fautes de français remarquées :
AUCUNE :!:

Et c'est tout pour celui-ci!
Dernière modification par Sirius le ven. févr. 21, 2020 3:30 pm, modifié 1 fois.

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » lun. févr. 03, 2020 10:05 pm

#28 - Les nouveaux centurions
Note : 4/5

Cet album aurait presque pu mériter un 5, mais la fin de l'histoire ruine pas mal tout et Marvin Rouge est toujours aussi insupportable. Pourquoi Marvin décide-t-il de tout quitter à la fin? Il venait juste de retrouver ses enfants, et là il repart à l'aventure? Ça ne va pas avec son personnage. C'est comme si les auteurs ne savaient plus quoi faire, alors si Marvin repartait avec le lapin ils pouvaient leur inventer n'importe quelle aventure pour la suite. Pourtant, avec le retour de Papsukal, il y avait largement à faire. Sinon, il y a d'excellentes choses dans cet album. Soggoth est probablement l'un des personnages les plus intéressants. Les pages 22 et 23 sont particulièrement frappantes. À gauche, Soggoth tient à ce que sa copine lui soit fidèle, sinon il la tue. À droite, il demande l'avis d'une autre femme, mais celle-ci ne sait quoi répondre puisqu'elle vient de se faire violer. C'est puissant. Viscéral. Le conseiller qui tente de retourner Elyacin contre sa sœur, c'est très bon. Herbert qui reprend le pouvoir des mains de Fayez, super. Somme toute, un excellent Donjon malgré mes réserves pour la fin.

Remarques :
- Si même Baal ne réussit pas à faire mal à Elyacin, qui était cet ancien porteur de l'épée qui a tué un Troll si aisément dans le dernier album?
- La mite est également un personnage intéressant. Il me semble que voir ses origines de président serait fort intéressant.

Anciens porteurs de l'épée :
- Saï-Ra, Ababakar, Friedrich

Fautes de français remarquées :
p. 6 "J'ai promis à mon père que je t'entraînerai." > On devrait avoir du conditionnel ici, que je t'entraînerais.
p. 38 "Chacun rassemble ses forces et on se rue sur tout les véhicules volants à disposition." > Ici, 'tous' s'écrit avec un S. Sur tous les véhicules.

C'est tout pour celui-ci!

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » mar. févr. 04, 2020 3:32 pm

#29 - Technique Grogro
Note : 4/5

Il est clair que cet album aurait pu faire les 48 pages habituelles. J'aime beaucoup ce Donjon Parade, mais il faut dire qu'il comporte un peu de tout ce qui fait que j'aime un album. De l'humour que j'apprécie "D'autant que l'ancienne civilisation hyperménoréenne n'est pas connue pour sa sagesse, son altruisme et son sens de la démocratie...", une nouvelle civilisation (justement - les combattants d'Hyperménorée), un regard vers les origines d'un personnage que l'on connaît déjà (Grogro) et la découverte d'une autre civilisation disparue (la cité péléenne). Avec le premier, c'est le Parade que j'aime le plus. Dommage que le nombre de pages semble prendre la fin de court.

Remarques :
- Dans 'La nuit du tombeur', j'avais demandé si Tristan était véritablement Zongo (même si c'était évident, il lui manquait les tatouages), mais ici on en a la confirmation.
- Divinascopus revient pour la troisième fois. Par contre, étrangement, ici on l'écrit Divinascorpus. Une erreur? Ni dans 'Jean-Jean la terreur', ni dans 'La carte majeure' ce nom ne s'écrit avec un R.
- La première fois que j'ai parlé de Cochonville, j'avais écrit Cochon-ville. En vérifiant, j'ai remarqué que c'était écrit sans trait d'union. Bon. Ici, on a Poisson-ville avec un trait d'union. Mais on parle en plus de Cochonville dans ce même album... qui lui s'écrit toujours sans trait d'union. Pfff... raisonnement?
- J'aimerais vraiment beaucoup découvrir la civilisation péléenne à son apogée et sa guerre contre la civilisation hyperménoréenne. Ça ferait un bon Donjon Monsters. :D C'est d'ailleurs la première fois que l'on apprend que Grogro n'est pas unique en son genre.
- Par contre, le nom de la civilisation est assez... particulier. Hyperménorrhée : Écoulement excessif de la menstruation... *soupir*

Anciens porteurs de l'épée :

C'est fou comme les Parade aiment nous présenter d'anciens porteurs...

- Gaston, le guerrier poisson (nouveau)
- Guillaume de la Cour
- Okto le poulet-pieuvre ninja (dans 'La princesse des barbares', je demandais si cet ancien porteur revenait, parce que je n'étais plus certain. Eh bien le revoici.)
- Le roi Gragra (nouveau - personnage important de l'histoire)

Fautes de français remarquées :
p. 14 "Nous pouvons contrecarer la prophétie" & p. 24 "...pour contrecarer la prophétie!" > Dans les deux cas, contrecarrer s'écrit avec deux R.

C'est tout pour celui-ci!

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » mar. févr. 04, 2020 10:50 pm

:D
Dernière modification par Sirius le sam. sept. 04, 2021 9:46 pm, modifié 1 fois.

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » jeu. févr. 06, 2020 4:28 pm

#30 - Le grand animateur
Note : 4/5

Aïe aïe aïe. La chronique de D. Wesel sur BDGest est d'une acerbité soutenue. Comment peut-il donner 2 étoiles et demi à un album qu'il semble avoir détesté? Peu importe -- moi, j'aime quand même cet album. D'accord, le dessin de Stanislas est... simplet, ce qui n'aide pas la cause. D'accord, certaines choses se révèlent décevantes (comme la mort du Mal absolu, d'un facile ridicule). Mais il n'en demeure que cet album est une mine d'or en ce qui concerne le passé de Vaucanson, entre autres.

Remarques :
- Le professeur Cormor peint Amandine en... canard, et non en être humain. Je croyais que la série forcerait cet aspect dorénavant. (comme pour la photo d'Alexandra ou pour la peinture d'Élise)
- On apprend qu'il y a bien longtemps que Clérembard tient les Ostruchiens comme esclaves, ce qu'on avait vu dans 'Le sage du ghetto'.
- Enfin, le mystère d'Isidore le palefrenier est résolu! Ce pauvre homme meurt d'ailleurs deux fois dans le même album, une fois en tant que nouveau porteur de l'épée, et une fois en tant qu'ancien porteur de l'épée.
- On parle encore d'êtres humains dans cet album, ce qui me confond toujours. Tant qu'à ça, les automates sont-ils aussi des humains?
- Le Mal absolu s'appelait autrefois Robert le Gueux.
- Le fonctionnement des bottes du destin est enfin révélé. Lorsque Zakûtu avait demandé à Herbert dans 'Le noir seigneur' à quoi elles servaient, il avait répondu : "Tu n'en auras pas l'usage pour l'instant". Pourtant, il me semble que ça aurait été un excellent moyen de fuir.
- Je ne comprends pas pourquoi lors de sa transformation à la page 42, il prend un aspect différent. Est-ce par surutilisation des bottes?
- À la page 45, on voit que les automates commenceront bientôt à être détestés... Par contre, dans cet album ne se trouve pas l'histoire qu'Herbert racontait dans 'Des fleurs et des marmots'. Celle où un automate qui ne savait pas qu'il en était un se sacrifie pour le duc de Vaucanson. Est-ce que cette histoire vient avec le duc Benoit plus tard? L'enfant d'Amandine serait-il automate? (il me semble que cela soit impossible selon ce qui s'est supposément produit...)
- L'Entité est présentée en version... physique pour la première fois. On sait qu'elle mettra la main sur tous les objets du destin.
- On apprend qu'il y a des flammes de vie qui permettent aux automates de fonctionner.
- Le grand Kalakor, qui donne ces flammes de vie, est parti où? Reviendra-t-il un jour?

- p. 12 "Vous savez danser le Roulis-Boms des moines barbares." Encore ça? On en avait entendu parler dans 'Le dojo du lagon'.
- Je ne sais plus si pour Mal Absolu, l'adjectif s'écrivait avec une majuscule dans les autres albums, mais à la page 23, le nom apparaît deux fois, une fois avec une majuscule et une fois avec une minuscule.
- p. 35 "Qu'un héros de jadis apparaisse et me venge!!" > Comme je l'ai déjà dit, ici on devrait avoir héraut.
- p. 40 "Une partie de l'armée en déroute est devenue Berzerk!" > Même en langue scandinave (et dans toutes les autres langues), ce mot s'écrit berserk avec un S.
- p. 47 "Le duc Benoît travaille jour et nuit." > Pourquoi un accent circonflexe sur Benoit? Nulle part ailleurs dans l'album il y en a un.
- parturition : Accouchement naturel.

Anciens porteurs de l'épée :
- Isidore le palefrenier
- Le Mal absolu
- Le capitaine d'armée -- c'est le dernier à avoir été vu avec l'épée dans cet album (première et dernière apparition)

Fautes de français remarquées :
AUCUNE! :!:

Beaucoup de choses dans cet album, mais c'est tout pour celui-ci!
Dernière modification par Sirius le mar. févr. 11, 2020 2:46 pm, modifié 1 fois.

Léon
Messages : 69
Inscription : lun. juin 15, 2015 2:47 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Léon » jeu. févr. 06, 2020 8:50 pm

"Simplet" le dessin de Stanislas ?!

Avatar de l’utilisateur
sblinks
Messages : 49
Inscription : jeu. juin 18, 2015 3:09 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par sblinks » jeu. févr. 06, 2020 9:00 pm

Sirius a écrit :
jeu. févr. 06, 2020 4:28 pm

Aïe aïe aïe. La chronique de D. Wesel sur BDGest est d'une acerbité soutenue. Comment peut-il donner 2 étoiles et demi à un album qu'il semble avoir détesté? Peu importe -- moi, j'aime quand même cet album. D'accord, le dessin de Stanislas est... simplet, ce qui n'aide pas la cause.
Pour moi, le dessin de Stanislas colle à 100 %. Ça fait un peu tapisserie de Bayeux. J'adore!

Sirius a écrit :
jeu. févr. 06, 2020 4:28 pm

Remarques :
- Le professeur Cormor peint Amandine en... canard, et non en être humain. Je croyais que la série forcerait cet aspect dorénavant. (comme pour la photo d'Alexandra ou pour la peinture d'Élise)
C'est parce que les automates ne savent pas mentir. Non?
Sirius a écrit :
jeu. févr. 06, 2020 4:28 pm

- Je ne comprends pas pourquoi lors de sa transformation à la page 42, il prend un aspect différent. Est-ce par surutilisation des bottes?
Une botte = tu deviens géant. Deux bottes = tu deviens monstrueux. Enfin c'est comme ça que j'ai compris le fonctionnement des bottes.

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » sam. févr. 08, 2020 10:43 pm

sblinks a écrit :
jeu. févr. 06, 2020 9:00 pm

C'est parce que les automates ne savent pas mentir. Non?
Bon point! Je n'avais pas pensé à ça!

sblinks a écrit :
jeu. févr. 06, 2020 9:00 pm

Une botte = tu deviens géant. Deux bottes = tu deviens monstrueux. Enfin c'est comme ça que j'ai compris le fonctionnement des bottes.
En effet! Je n'avais pas remarqué ce détail...

Sirius
Messages : 67
Inscription : dim. août 04, 2019 8:57 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par Sirius » sam. févr. 08, 2020 11:25 pm

#31 - Retour en fanfare
Note : 5/5

Un autre excellent album. Album centre de la "trilogie" Vaucanson & automates, on assiste au grand retour d'Herbert dans son duché natal. Le secret des automates est perdu (probablement à cause des flammes de vie) et le gardien doit toujours trouver un moyen de récupérer son donjon. Par contre, ici l'histoire est centrée sur la famille Vaucanson et la lente descente aux enfers d'Herbert causée par les objets du destin. On dirait que le dessin de Boulet est déjà devenu normal pour la série, et le scénario ne manque pas de nous tenir en haleine. Dire que pour lire la suite, il aura fallu attendre 12 années...

Remarques :
- Lors de la transformation géante d'Herbert, la ressemblance au Mal absolu avec les tentacules est immanquable. L'épée, bien sûr, se garde bien de nous révéler le secret de cette transformation. EDIT: C'est parce qu'il a pleuré sur les bottes.
- Il est triste de voir les deux derniers monstres-goussets détruits par un Tong Deum.
- Toutes les peintures vues dans cet album sont de canards et non d'êtres humains.
- Je me demande quel rôle auront les parents d'Herbert pour la suite.

- Dans les autres albums, Kalistus s'écrivait avec un seul L. Dans ce même album, à la page 3, Kalistus s'écrit avec un seul L. Mais aux pages 29 et 46, Kallistus s'écrit soudainement avec deux L... :?

Ancien porteur de l'épée :
- Saï-Ra

Fautes de français remarquées :
AUCUNE :!:

C'est tout pour celui-ci!
Dernière modification par Sirius le dim. févr. 16, 2020 9:17 pm, modifié 1 fois.

Avatar de l’utilisateur
sblinks
Messages : 49
Inscription : jeu. juin 18, 2015 3:09 pm

Re: Remarques et commentaires sur la série Donjon

Message par sblinks » dim. févr. 09, 2020 10:04 am

Sirius a écrit :
sam. févr. 08, 2020 11:25 pm

- Toutes les peintures vues dans cet album sont de canards et non d'êtres humains.
Bonne remarque. Trois explications possibles :
1) Les peintres sont tous des automates.
2) Le style "dessiner un animal en être humain" est un style antipolitain.
3) Lewis, Joann et Boulet n'ont pas fait gaffe...

Répondre